L’année 2021 s’achève et, malgré les nombreuses contraintes liées à la crise sanitaire, beaucoup de choses se sont passées sur la commune.

Tout d’abord, Rignac a obtenu le label “Petites Villes de Demain” nous ayant permis de créer un poste de chef de projet. L’enquête citoyenne remplie par les habitants de la communauté de communes du Pays Rignacois a nourri la réflexion pour élaborer la stratégie de développement à l’échelle du territoire. L’obtention en fin d’année de la 3ème fleur pour Villes et Villages fleuris vient aussi conforter l’engagement quant à l’amélioration constante de notre cadre de vie, tout en tenant compte des nouveaux enjeux environnementaux. On peut saluer le travail de l’équipe technique, et celle des Marcheurs du Pays Rignacois qui œuvrent pour entretenir les chemins et la zone humide de Maymac.

Le mobilier urbain a été changé à l’instar des bancs, poubelles et range vélos. La commune attire de nouveaux commerces et services créant ainsi une dynamique qui incite ceux déjà installés à rénover et à se développer pour répondre à de nouveaux besoins. Mais elle attire aussi de nouveaux habitants au vu des nombreuses maisons en construction grâce aux lotisseurs privés et à la vente et rénovation de biens immobiliers. Dans cette optique de redynamiser le centre bourg, la commune en partenariat avec la Région Occitanie, a mis en place l’Opération façades où beaucoup de demandes ont été déposées. Elle sera renouvelée en 2022.

Chaque mardi matin, le petit Marché s’installe place de la mairie et rue de la muraille et cet été encore, des animations sont venues ponctuer ces rendez-vous.

Le bilan de la saison touristique est plutôt positif. Le camping de la Peyrade, la résidence Odalys et les hébergeurs privés ont eu un taux d’occupation satisfaisant. L’Office de Tourisme  a été bien sollicité ce qui dénote de l’attrait du territoire.

La vie associative a repris ses droits avec plus ou moins de difficultés. Le forum des Associations a permis de retrouver le lien qui unit les licenciés et adhérents. Encore une fois, les élus remercient toutes les personnes bénévoles qui donnent de leur temps et de leur énergie pour créer une véritable dynamique associative. Plusieurs animations ont été menées par la Médiathèque du Pays Rignacois où 4 expositions s’y sont succédées. L’exposition consacrée à la châtaigne au parc de la Peyrade a eu beaucoup de succès. Cette installation plein air nous encourage à en programmer d’autres. Sur un autre registre, le projet “Hissez les couleurs” initié par le Conseil Départemental et co-financé par la Communauté de Communes a atteint son objectif par la restitution des œuvres sur de grandes bâches imprimées qui seront visibles rue du Prince Noir.

Dans le domaine du social, la signature de la Convention Territoriale Globale va permettre la mise en place de projets autour de la petite enfance, l’enfance et la jeunesse. La première action concrète concerne d’ailleurs l’harmonisation des périodes d’ouverture du multi-accueil et du centre de loisirs. Ils seront ouverts deux semaines de plus en période de vacances scolaires. Au vu de la forte demande, le centre de loisirs a augmenté de plus de 50% ses capacités d’accueil grâce à l’utilisation des locaux des deux écoles, publique et privée. Le Pass numérique qui s’adresse aux personnes peu à l’aise avec l’outil informatique a attiré pas moins de 35 personnes et sera reconduit en 2022. A noter que France Services s’est installé dans les locaux de la Poste et apporte aux habitants une aide pour les démarches administratives concernant la Caisse d’Allocations Familiales, la Sécurité Sociale, Pôle Emploi, le service des Impôts et des Finances Publiques, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, la Mutualité Sociale Agricole ou encore les ministères de l’Intérieur et de la Justice.

Quant à 2022, Jean-Marc Calvet, maire, souligne que “les projets ne manquent pas. L’obtention du Fond friche dans le cadre du plan de relance de l’Etat va nous permettre d’engager les travaux nécessaires à la construction de la Résidence Senior. Cela passera par une phase de désamiantage avant la démolition du bâtiment, puis viendra celle de la construction. Une ouverture espérée pour 2024 pour 18 logements, 14 T3 et 4 T2.

Nous verrons également la fin des travaux d’extension du centre médical pour l’accueil d’une sage-femme. Le contrat bourg-centre signé avec la Région va être renouvelé. Enfin, les actions qui auront été définies dans le cadre des ateliers du projet de territoire vont pouvoir être lancées.”

Nul doute que cette année encore sera riche de projets divers et que l’équipe du Conseil Municipal autour de Jean-Marc Calvet restera mobilisée et engagée pour construire “demain”

Jean-Marc Calvet
  • partager: